C’est quoi être végétarien ?

À l’heure où manger de la viande a de moins en moins bonne presse, beaucoup se demandent ce qu’est réellement le végétarisme. Coup de projecteur sur ce régime alimentaire aux nombreuses variantes !

Je ne vous ferez pas ici l’apologie du végétarisme (ou presque) mais je vais tenter de vous expliquer au mieux ce qu’est le végétarisme, les différentes sortes de végétariens et nos motivations.

Les différents types de végétarisme

Parce que certains végétariens adaptent plus ou moins leur alimentation sur des régimes plus ou moins strictes, différents type de végétarisme en sont ressortis :

Les pesco-végétariens

Les pecto-végétariens suppriment de leur alimentation toutes les viandes mais s’autorisent à manger du poisson, des crustacés et les autres aliments d’origine animal comme les œufs ou le lait. Ce type de végétarisme est celui le plus adopté. C’est aussi une solution pour adopter un régime végétarien pas à pas.

Oeuf

Les lacto-végétariens

Les lacto-végétariens continuent d’intégrer le lait ou les œufs dans leur alimentation mais suppriment définitivement toutes viandes animales, poissons et crustacés. C’est le deuxième type de végétarisme le plus répandu.

Les Ovo-végétariens

Les ovo-végétariens suppriment toutes les viandes, les poissons ainsi que tous les aliments à base de produits laitiers. Néanmoins, comme son nom l’indique, les ovo-végétariens continuent de consommer des œufs.

Les végétaliens

Les végétaliens que l’on nomme très souvent les végans, suppriment de leur alimentation tout type de produits d’origine animale. Les produits tels que le lait sont remplacés par des laits d’amande ou de soja par exemple, qui sont très bons pour la santé. Ils suppriment également les oeufs de leur alimentation.

Les véganiens

Les véganiens proscrivent de leur mode de vie, tout produit d’origine animale. Ils prennent soin de n’utiliser aucun aliment, vêtement ou produit de beauté provenant d’un animal ou ayant de près ou de loin exploités un animal pour sa réalisation.

Beaucoup de végétariens ou de non végétariens tentent de supprimer définitivement l’utilisation de produits de beauté ayant été testés sur les animaux ou des vêtements faits à base de peaux animales ou de fourrure mais ne seront pas forcément catégorisés de véganiens.

Certains parlent aussi de semi-végétariens pour ceux et celles qui suppriment seulement la viande rouge et le porc de leur alimentation en conservant le poisson et la volaille.

Mais que mange un végétarien ?

Je vous rassure, les végétariens ne meurent pas de faim, ne sont pas tout pâles et tout minces et ne mangent pas que de la salade. Depuis que j’ai décidé de supprimer viandes et poissons de mon alimentation, je n’ai, à mon grand regret, pas perdu un seul kilo.

Depuis que je suis un régime alimentaire végétarien, mon alimentation est devenue nettement plus variée. J’ai découvert des aliments, des goûts et des saveurs qui m’étaient jusque là inconnus et me font regretter de ne pas m’être penchée sur le végétarisme plus tôt.

Alors que mange un végétarien ? Bien sûr on mange de la salade mais pas que ! Il nous arrive de manger des burgers, des pizzas, des quiches, des spaghettis bolognaise, faire des barbecues ou même raclette. Si si, je vous assure, on mange tout ça mais sans viande !

De nos jours, il est possible de trouver de plus en plus en rayon de supermarché des produits à base de soja comme des steacks de soja ou même un semblant de viande haché de soja. La différence de goût avec la viande est parfois minime mais les conséquences sur l’environnement ne sont pas à négliger.

Pour vous prouver qu’il est possible de manger de tout, faites un tour sur le site pour découvrir toutes nos recettes végétariennes, vous serez surpris du large choix et je vous mets au défi de ne pas saliver !

Pourquoi devenir végétarien ?

Bien entendu, je ne pouvais pas rédiger un tel article sans citer les quelques raisons qui peuvent pousser à devenir végétarien. Nombreuses personnes pensent simplement que devenir végétarien c’est parce qu’on aime les vaches, les cochons ou les poules. Oui c’est vrai, de mon côté ça été une grande motivation mais elles ne s’arrêtent pas là. Devenir végétarien se décide souvent sur des problématiques beaucoup plus profondes comme la survie de notre planète par exemple.

Poule

Penser aux animaux

Je mets ce point en premier puisque c’est celui-ci qui m’a poussée à réduire ma consommation de viande avant de l’arrêter totalement. Les animaux, quels qu’ils soient, sont des êtres doués de sensibilité. Les animaux, même ceux des fermes, sont sensibles et conscients de leur vie. Comme tout être vivant, ils ressentent la peur et bien sûr la douleur.

Les élevages industriels et intensifs sont bien loin des images des belles vaches à la cool en pâturage ou des poules heureuses dans leur petit poulailler en bois posé dans des grands champs verdoyants, que tentent de nous faire croire certaines images publicitaires.

Vaches, porcs, volailles, lapins et j’en passe sont parfois élevés dans d’atroces conditions et je ne parle même pas des abattages où certaines images qui ont fuité sur le net nous ont prouvé l’envers du décors.

Les élevages industriels, ce sont des milliers de poules enfermées en cages les unes sur les autres sans jamais voir le jour, des porcelets castrés sans anesthésie, des porcs enfermés dans des enclos dans lesquels ils ne peuvent même pas se tourner, des lapins conditionnés en cages minuscules sans pouvoir gambader ou des oies gavées par d’énormes tuyaux qu’on leur enfonce sans ménagement au plus profond de leur gorge. Des milliers d’êtres sensibles sont torturés chaque jour pour enrichir une société de consommation et nos estomacs déjà bien remplis.

Paul McCartney avait d’ailleurs dit : « Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde serait végétarien »

Sauvegarde de la planète

Penser à la planète

Parce que devenir végétarien va encore plus loin que nos tristes pensées pour les animaux, il s’agit aussi d’aider la planète à mieux respirer.

Il faut en effet savoir que la production de viande animale produit une très grosse quantité de gaz à effet de serre dont notamment les ruminants. De plus, l’élevage utiliserait plus de la moitié de nos réserves d’eau potable alors que plus de 2 milliard de personnes n’y ont pas encore accès. Il faut compter en effet 5 000 litres d’eau seulement pour produire 1 kg de viande.

En plus d’utiliser de trop fortes quantité d’eau, l’élevage la pollue. Tous les produits chimiques et engrais utilisés pour faire pousser du fourrage pour nourrir les bêtes d’élevage se retrouvent ensuite dans nos nappes phréatiques et viennent polluer la terre.

Pour ce qui est de la pêche intensive, elle détruit des fonds marins et tue des milliers d’espèces inutilement. De nombreux mammifères marins et espèces sous marines importantes à notre écosystème sont aujourd’hui en voie de disparition. Certaines disparition pourraient alors développer des dérèglements dangereux pour la survie d’autres espèces dont la notre.

Bonne santé

Penser à sa santé

Manger de la viande est une habitude alimentaire ancrée depuis la nuit des temps et continue de faire parti de notre quotidien. Certains d’entre vous mangent peut être de la viande et/ou du poisson à tous les repas et ne comptent pas changer mais quand est-il de votre santé. Beaucoup diront que de nos jours, avec les progrès de la médecine, il n’est plus question de s’inquiéter mais détrompez vous !

Manger trop viande pourrait se résumer à manger trop de sucre ou trop de gras. Il a été prouvé que la surconsommation de viande engendrait des problèmes cardiovasculaire, du diabète, de l’hypertension, des attaques cérébrales, l’obésité et était souvent la cause de cancers (intestin, prostate, pancréas, sein, poumons).

De plus, les conditions d’élevages et les pressions données aux éleveurs pour toujours fournir plus, incitent à l’utilisation d’hormones, de médicaments, ou d’antibiotiques se retrouvant ensuite dans les viandes animales et pouvant être facteurs de nombreuses maladies et développer des bactéries comme la salmonelle.

Toutes les raisons qui peuvent pousser à devenir végétarien seront énumérées et dévelopées dans un prochain article. En attendant, vous aurez eu un petit aperçu de ce qu’est le végétarisme et peut être que cela vous aura donné la volonté de tenter l’expérience de manger sans viande 🙂

N’hésitez pas à donner votre avis, à poser vos questions ou à développer le sujet en commentaire !

 

Recette Vegetarienne

Ajouter votre commentaire